samedi 6 février 2010

و لي هناك وطن، هل تتصور؟

و لي وطن آليت ان لا ابيعه و ان لا يرى الدهر غيري له مالك

...

وحـبّب اوطان الرجال اليهم مآرب قضّاها الشباب هنالك

ابن الرومي




" و كرّه اوطان الرجال اليهم " جلبة بهايم، النهيق و البصْ

فررررر

2 commentaires:

mra ghabia a dit…

Bonjour ya MARTEAU
bien que je ne sois pas très douée pour la poésie et surtout la poésie en langue arabe mais je trouve que parfois quelques mots dans un petit vers peuvent contenir tout une philosophie ,un état d'âme collectif, des questionnements .... qui interpellent vivement notre conscient et qui ne pourraient laisser quiconque indifférent ! alors grand merci pour ces mots et pour le choix !

ferrrrr a dit…

Bonjour mra ghabia, merci pour ton passage